Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez-ici

31 mars 2017   n°422

SOMMAIRE

1. ÉDITORIAL

2. ÉLOGES FUNÈBRES

3. DEMANDES D'INSCRIPTION OU DE RÉINSCRIPTION AU TABLEAU, À LA LISTE E OU À LA LISTE DES STAGIAIRES

4. AUTRES INFORMATIONS

5. FORMATIONS

6. PETITES ANNONCES

Editorial

 

Mes
bâtonnier

Eloges funèbres









 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Eloges funèbres des avocats et avocats honoraires décédés au cours de l’année judiciaire 2015-2016 prononcés le 29 mars 2016 par le bâtonnier de l’Ordre Me Pierre Sculier

Monsieur le premier président de la Cour de cassation,
Monsieur le premier président de la cour d’appel,
Madame la première présidente de la cour du travail,
Mesdames et Messieurs les hauts magistrats,
Messieurs les bâtonniers,
Chers et honorés confrères,
Chers confrères,
Mesdames et Messieurs,

Je voudrais tout d’abord remercier Monsieur le premier président de la Cour de cassation, Monsieur le chevalier de Codt, pour avoir mis la salle des audiences solennelles à notre disposition.  Il n’y a pas au palais de plus bel écrin pour cet hommage.

Comme le rappelait Me Simon Gronowski dans l’émission que lui consacra RTL l’année dernière, le vrai cimetière des morts est dans le cœur des vivants.

Nous allons donc raviver, dans cet hommage, le souvenir des avocats, avocats encore au tableau ou avocats honoraires, qui nous ont quittés au cours de l’année judiciaire 2015-2016.

Je le ferai en suivant l’ordre chronologique, en commençant par l’avocat qui nous a quittés depuis le plus longtemps en terminant avec celui décédé le plus récemment.

Je tenterai de suivre la citation de Paul Eluard : « Il faut tout dire en peu de mots »…  Exercice difficile !

Nietzsche a écrit :
« L’éternel sablier de l’existence ne cesse d’être renversé à nouveau – et toi avec lui, ô grain de poussière ».

Retournons donc le sablier et retrouvons nos chers disparus :

Me Frédéric Clément de Cléty
Me Robert Claes
Me William Pissoort
Me André Minet
Me Eliane Vogel-Polsky
Me Jean-Marie Jamoulle
Me Félix Gutmacher
Me Sophie Décarpentrie
Me Jean-Pierre Domont
Me Marc Goldberg
Me Jacques Baugniet
Me Anca Postelnicu


Ainsi, lors de l’année judiciaire écoulée, nos chers disparus ont entamé l’ultime voyage, celui pour lequel il n’existe qu’un aller simple.

Le psychiatre et psychanalyste américain Ervin Yalom a écrit : « Quand les parents s’en vont, on se sent vulnérable parce qu’il n’y a pas seulement la perte mais une confrontation avec sa  propre mort.  Devenir orphelin c’est n’avoir plus personne entre soi et la tombe ».

Depuis que l’être humain est homo sapiens, la mort est sans nul doute toujours au centre de ses questionnements et de ses angoisses.  Nombres de philosophes, d’historiens, d’anthropologues considèrent que ce questionnement essentiel est à la base du phénomène religieux, de la spiritualité.  Cette sensibilité que nous partageons tous lorsque nous sommes confrontés à la mort fait partie intégrante de notre humanité.

Notre mort est inévitable.  Force est de nous y accommoder.  Epicure disait que la mort n’est rien : en effet, quand je suis là, elle n’y est pas et, quand elle est là, je n’y suis plus.

Les confrères qui nous ont quittés ont vécu cette épreuve.  Nous, leurs parents, leurs proches, leurs amis, leurs confrères, sommes toujours là, avec notre chagrin et notre souffrance.

Quand on perd un parent, notre rapport au temps change : notre perception n’est plus celle du temps qui passe mais celle du temps qui reste.

Ne nous leurrons pas, nous avons une blessure et nous ne pourrons sans doute à jamais nous en relever complétement.

En préparant ces éloges, j’ai relu la très belle préface que le philosophe Michel Onfray a écrit dans son ouvrage « Cosmos ».  Il a écrit cet ouvrage après avoir subi la douleur du décès successif de son père et de sa compagne.  Le souvenir de son père l’a guidé dans la rédaction de ce livre dont la ligne de conduite fut transformer une catastrophe en fidélité.

Michel Onfray nous invite à rendre à nos proches le seul hommage qui soit possible, dans les termes suivants : « … vivre selon leurs principes, être conforme à ce qui faisait d’eux des personnes aimées, ne pas laisser mourir leur puissance d’exister dans leur générosité d’être en la reprenant comme on relève un étendard tombé au sol après un combat, agir sous leur regard inexistant et leur rester fidèle en incarnant leurs vertus, en épousant leur art de produire de la douceur ».

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

Je vais à présent vous demander de vous lever et de respecter une minute de silence à la mémoire de nos parents, amis, confrères dont nous avons évoqué le souvenir.

Veuillez-vous rasseoir.

Avant de nous quitter, je voudrais terminer cette cérémonie d’hommage sur une note positive.

Je voudrais vous inviter à méditer une pensée de l’écrivain belge Marguerite Yourcenar  que je vais vous livrer :

« Ne pleurez pas sur ce qui n’est plus, mais souriez pour ce qui a été ».

Je vous remercie.

Demandes d'inscription ou de réinscription au tableau, à la liste E ou à la liste des stagiaires

Par application de l'article 2.1.2 du règlement d'ordre intérieur de l'Ordre, les demandes suivantes d'inscription ou de réinscription au tableau, à  la liste E ou à  la liste des stagiaires seront prochainement soumises au conseil de l'Ordre.

Les avocats qui connaîtraient des motifs d'opposition sont invités à  en faire part au bâtonnier au plus tard la veille du jour de la séance du conseil de l'Ordre.

Demandes enregistrées à la date du lundi 20 mars 2017 (conseil de l'Ordre du 18 avril 2017)

Demandes enregistrées à la date du lundi 27 mars 2017 (conseil de l'Ordre du 18 avril 2017)

Autres informations

 

Accès modifié au Palais de justice dès le 3 avril 2017

Dans le cadre du chantier de la sécurisation du Palais et de la rénovation du couloir transversal, le premier président de la Cour de cassation nous informe qu'à partir du 3 avril 2017, l'accès au Palais de justice par la place Poelaert sera modifié.

Vous trouverez ci-après le lien vers le courrier reçu du premier président de Codt reprenant les explications pratiques relatives à l'entrée dans le palais ainsi qu'un plan d'accès.

Lire courrier du premier président

 
 

Les 20 km de Bruxelles : « A l’aide juridique ! »

Le Carrefour des Stagiaires et le Bureau d’Aide Juridique de Bruxelles ont le plaisir de vous convier aux « 20 km de Bruxelles » du dimanche 28 mai prochain.

Les bénéfices récoltés par le biais des inscriptions seront, comme chaque année, reversés en intégralité à une œuvre caritative.

Il s'agit cette fois de l'association "Le petit vélo jaune" (http://petitvelojaune.be/), qui soutient les parents isolés ou fragilisés dans l’éducation de leurs enfants.

Participer aux 20 km avec le Carrefour et le BAJ, c'est également l'occasion pour vous de rencontrer vos confrères dans une ambiance sportive et conviviale.

Nous vous accueillerons à l’Autoworld, dans notre emplacement réservé. A votre arrivée, le Carrefour des stagiaires vous remettra votre dossard et le T-shirt de l’évènement, prendra en charge vos effets personnels et vous proposera divers snacks et boissons.

Une séance d’échauffement se tiendra sur place et des kinésithérapeutes seront à votre disposition en fin de course !

Bref, vous l’aurez compris, pour les coureurs avérés – et moins avérés ! – qui se cachent parmi nous, c’est une occasion à ne pas manquer !

Inscriptions via https://goo.gl/forms/DraYAxfwQj5QB0yw1 (/!\ dernier délai : 22 avril 2017 /!\).
Au plaisir de vous voir très nombreux le 28 mai 2017 !
Lien facebook de l'événement :
https://www.facebook.com/events/1863120670570511/.

Formations

CUP - Cycle de conférences

Vendredi 28 avril 2017, Louvain-la-Neuve (U.C.L.), Auditoire Montesquieu 01, rue Montesquieu, 32 à 1348 Louvain-la-Neuve

Le droit fiscal en 2017 : questions choisies

Isabelle Richelle, co-présidente du Tax Institute U.Lg., avocate au barreau de Bruxelles, juge suppléant et Marc Bourgeois, professeur ordinaire à l'U.Lg., co-président du Tax Institute U.Lg., directeur du master de spécialisation en droit fiscal de l’U.Lg
.

Tant du point de vue de ses principes que de sa technique, le droit fiscal belge a connu, ces derniers mois, des évolutions remarquables. Le Tax Institute de l'Université de Liège propose ici un programme axé sur les besoins spécifiques des avocats.
La première partie a trait au droit fiscal matériel. Trois questions sont choisies en fonction de leur intérêt tout particulier ou de leur actualité :

  • La délicate conjugaison de la T.V.A. et des droits d'enregistrement en matière de fiscalité immobilière ;
  • Le régime fiscal des sociétés holding et des plus-values internes (objet d'amendements législatifs récents) ;
  • Le crowdfunding : quel intérêt pour les avocats ?

La seconde partie se penche sur des questions procédurales proprement dites :

  • L'avocat et son secret professionnel face à l'administration fiscale et face à ses obligations déclaratives en matière de blanchiment : comment « bien » faire ?
  • « Antigone » et le droit fiscal : quelles évolutions ?
  • La régularisation fiscale dite « quater » : coût, incidence, opportunité et imbrication du droit fédéral et des droits régionaux.

Programme complet et inscriptions

Informations : Mme Anne Glorie - Centre de formation professionnelle de l'Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles.
tel: 02.519.83.42 - fax 02. 514.16.53
Email : a.glorie@barreaudebruxelles.be









UB³ - Cycle de conférence

Lundi 24 avril 2017, Université libre de Bruxelles, Avenue Franklin D. Roosevelt 42 (coin de l’avenue Jeanne), 1050 Bruxelles

Questions transversales en matière de sécurité sociale
Sous la coordination de Daniel Dumont, professeur à l’ULB

Malgré plusieurs tentatives, le droit de la sécurité sociale n’a jamais fait l’objet à ce jour d’une codification ni d’une harmonisation. Il en résulte que de nombreuses problématiques sont traitées de manière distincte dans les différentes branches du système.

Dans ce contexte, le recyclage vise à examiner de manière comparative le sort réservé à quatre questions transversales, toutes d’un grand intérêt pratique. Il s’agit de la portée du « droit à la sécurité sociale » consacré par l’article 23 de la Constitution, du découpage des catégories de bénéficiaires et des difficultés en termes d’(in)égalités de genre qu’il suscite, de la prise en compte du travail à temps partiel et, enfin, des sanctions. Pour chaque thème, l’accent sera mis sur un certain nombre d’aspects plus particulièrement d’actualité.

Programme complet et bulletin d'inscription

Renseignements et inscriptions :
Centre de formation professionnelle de l'Ordre français des avocats du barreau de Bruxelles :
Mme Anne Glorie
formation@barreaudebruxelles.be
Tél : 02/519 83 42
Fax : 02/514 16 53

Syndicat des avocats pour la Démocratie, Ligue des droits de l’homme, Progress Lawyers Network – 20 avril 2017

L’Etat de droit sous pression – Etat des lieux et perspectives

Etat des lieux des différentes mesures d’exception adoptées en Belgique au lendemain des attentats de Paris et Bruxelles, au regard des exigences d’un état de droit démocratique et du respect des droits fondamentaux.

La journée d’étude se penchera sur la situation en Belgique mais également sur les cas de la France, de l’Italie et de la Turquie avec aussi une attention pour les mesures adoptées au niveau de l’Union européenne.

Programme et informations

Formation permanente : 6 points


Petites annonces

 

L’Ordre des barreaux francophones et germanophone (AVOCATS.BE) recrute un(e) juriste salarié(e) pour un contrat à durée indéterminée à plein temps (38 heures/semaine).

Lire annonce

Vous recevez ce courriel en votre qualité d'avocat du Barreau de Bruxelles
Désinscription
Barreau de Bruxelles - Place Poelaert - 1000 Bruxelles - Belgique'©